Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 août 2010 5 27 /08 /août /2010 16:14

Dans le monde de grands, parmi lesquels Sarkozy prétend jouer un rôle significatif, il vaut mieux savoir jouer sur plusieurs régistres que de multiplier petites audaces et grossières grimaces. Assuré de bien connaître la complexité de son électorat de droite, M.Sarkozy a voulu, à peine installé à l'Elysée, fidéliser à sa personne l'Eglise et le peuple catholique. Sans ménager les moyens: visite en grande pompe au Vatican, réception solemnelle en l'église Saint-Jean de Latran dont, en sa qualité de Chef d'Etat français, il est vicaire honoraire; déclarations fracassantes mettant "le curé au-dessus de l'instituteur dans le domaine de la morale", revendication d'une France plongeant ses racines dans le catholicisme...En République aucun gouvernant n'avait osé aller si loin.

 

Las! Même un Pape aussi conservateur que Benoît XVI ne pouvait accepter sans réagir la répression annoncée à grand tapage contre les communautés roms, tsiganes, gitanes, gens du voyage. L'Eglise de Rome a deux visages: notre président a voulu flatter celui de Torquemada et de Simon de Montfort. Il a oublié, dans l'ignorance que son impétuosité et son dynamisme tous azimuths ne parviennent plus à masquer, que le catholicisme tient beaucoup à son autre visage, celui de Saint Vincent de Paul. La fermeté dogmatique ne doit jamais occulter l'esprit de charité. Dans le cas précis qui nous intéresse, notre Ambassadeur près le Saint-Siège a dû en outre informer de la préoccupation du Saint Père face à la nouvelle influence exercée par les évangélistes sur les populations menacées. Mais il est vrai que l'Elysée affiche un mépris souverain  pour les diplomates du Quai d'Orsay.

 

La riposte du Vatican n'a pas tardé. Dans le discours de son chef, bien entendu, mais aussi en France où les religieux ont marqué avec véhémence leur différence avec le pouvoir et où les hommes politiques pieux, qui ne manquent pas dans la majorité, ont commencé à faire étalage de leur "cas de conscience". La réaction de Christine Boutin  et de sa groupusculaire "démocratie chrétienne", est significative de ce nouveau chamboulement. 

 

Le vicaire de Latran aura du mal à se sortir de ce bénitier. 

 

Antoine Blanca

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Antoine Blanca
  • : Blog politique dans le sens le plus étendu:l'auteur a une longue expérience diplomatique (ambassadeur de France à 4 reprises, il a aussi été le plus haut dirigeant de l'ONU après le S.G. En outre, depuis sa jeunesse il a été un socialiste actif et participé à la direction de son mouvement de jeunesse, du Parti et de la FGDS. Pendant plusieurs années il a été directeur de la rédaction de "Communes et régions de France et collaborateur bénévole de quotidiens et revues. Il met aujourd'hui son expér
  • Contact

Recherche

Liens