Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 avril 2012 3 25 /04 /avril /2012 10:30

Le président sortant continue de nous saouler de fumée. De multiplier les propos contradictoires. J'ai particulièrement retenu son appel à "ceux qui travaillent et qui souffrent sans rien demander, sans rien revendiquer, sans jamais protester". Pour conclure par un: "rejoignez-moi, aidez-moi", tout en ouvrant  dramatiquement les bras, tel un prêtre au moment de proclamer la messe dite. Des accents gaulliens, tout droit sortis de l'appel à la mobilisation de Londres, en juin 40, quand Sarkozy s'adresse à la France qui se tait, qui baisse la tête sans révolte, qui subit et se résigne.

C'est le Général qui glorifierait le comportement pétainiste. Les Français qui s'accomodaient hier de l'occupation et de la défaite, celle qui se refusait à résister. Insupportable.

Le 1er mai que convoque Sarkozy est celui du troupeau de brebis, rassemblé pour chanter les vertus de l'abattoir et de ses tueurs.

Pour ma part, j'ai été heureux d'entendre le Secrétaire général de F.O. rappeler que le 1er mai, pour les hommes et les femmes de progrès, est une journée de revendication, d'internationalisme, de mobilisation des travailleurs. Le terme même de "fête du Travail"est équivoque. Il a d'ailleurs  été inventé par le gouvernement du Maréchal.

Voilà où en est le bouillant locataire de l'Elysée. Il va finir par nous apitoyer sur son sort. Surtout que, sans le dire, ses troupes parlementaires l'abandonnent pour rejoindre leur circonscription respective. Souvent très menacées. Le "chacun pour soi" ne fait d'ailleurs que commencer.

Le petit roi est déjà nu.

Antoine Blanca

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Antoine Blanca
  • : Blog politique dans le sens le plus étendu:l'auteur a une longue expérience diplomatique (ambassadeur de France à 4 reprises, il a aussi été le plus haut dirigeant de l'ONU après le S.G. En outre, depuis sa jeunesse il a été un socialiste actif et participé à la direction de son mouvement de jeunesse, du Parti et de la FGDS. Pendant plusieurs années il a été directeur de la rédaction de "Communes et régions de France et collaborateur bénévole de quotidiens et revues. Il met aujourd'hui son expér
  • Contact

Recherche

Liens