Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 juillet 2011 5 08 /07 /juillet /2011 19:50

Le dernier remaniement ministériel a été révélateur de l'état de faiblesse dans lequel se trouve le pouvoir sarkozyste.

Une série de replâtages destinés à intimider les centristes, intimidables par nature, quelques ajustements au sein de son propre groupe où une droite extrême s'organise et, surtout, un recul devant la colère menaçante de François Baroin qui a laissé tomber, en la circonstance, son masque de bon gars sympathique, ont mis à nu ses fragilités. Si tout le monde ne quitte pas le navire, c'est que tout le monde est en haute mer, que la tempête menace, et qu'il n'y a de solution que dans la fuite en avant et l'improvisation permanente. On s'efforce, un peu à l'aveuglette, de colmater les brèches.

En fait seul le commandant de bord continue de se vouloir convaincre de sa propre capacité à tenir le cap. Pure illusion, pensent tous les obsevateurs indépendants.

Car les mauvaises nouvelles s'accumulent: chômage en hausse, déficit de la balance du commerce extérieur chaque mois plus angoissant, perspectives de croissance revues à la baisse, participation à des opérations militaires désormais vouées à la stagnation ou à l'échec. Possibilité de dégradation par les agences de notation. Rébellions parlementaires à l'Assemblée et au Sénat où les décisions de l'Elysée sont souvent remises en cause...

Il est loin le temps où le Président emportait des opposants,  réels ou potentiels, dans sa besace. Eric Besson exhibé comme trophée ne sert plus à rien. Peut-être même embarrasse-t-il. Michel Rocard et Jack Lang, n'ayant pas obtenu ce qu'ils souhaitaient, s'avouent aujourd'hui "déçus du sarkozysme". Borloo et autres centristes, décidés ( peut-être?), à prendre leur indépendance partielle...En attendant ils font chanter M.Sarkozy. Avec un certain succès.

Ne nous trompons pas cependant: le personnage est coriace et utilisera tous les subterfuges, tous les coups tordus pour sauver sa peau présidentielle. Il ne s'avouera jamais vaincu. Il croit toujours à son expertise électoraliste, même si les faits ont démontré qu'il s'est trompé sur toute la ligne et que chaque changement de cap, chaque nouvelle tactique imaginée le conduisent à s'enfoncer davantage. 

 

Antoine Blanca

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Antoine Blanca
  • : Blog politique dans le sens le plus étendu:l'auteur a une longue expérience diplomatique (ambassadeur de France à 4 reprises, il a aussi été le plus haut dirigeant de l'ONU après le S.G. En outre, depuis sa jeunesse il a été un socialiste actif et participé à la direction de son mouvement de jeunesse, du Parti et de la FGDS. Pendant plusieurs années il a été directeur de la rédaction de "Communes et régions de France et collaborateur bénévole de quotidiens et revues. Il met aujourd'hui son expér
  • Contact

Recherche

Liens