Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 juillet 2013 7 07 /07 /juillet /2013 13:41

Sarkozy est en train de payer au prix fort sa difficulté à choisir. Ce sont les circonstances qui lui imposent un retour en politique. Par une porte dérobée. Une réunion de Bureau politique de l'UMP destinée à étudier la meilleure manière de réparer les dégâts budgétaires que sa gloutonnerie a causés. Il n'avait pas d'autre choix.

Souvenons-nous: déjà au cours de la campagne présidentielle, qu'il allait perdre, il avait été contraint d'avancer d'au moins trois semaines l'agenda qu'il avait prévu pour annoncer son entrée officielle dans l'arène. Sarkozy est presque toujours débordé par l'événement. A vouloir tout embrasser en même temps, on est bousculé par l'histoire. Lui, c'est par les petites histoires.


Pour parvenir au sommet de l'Etat, il lui a certes fallu avoir du talent. Le sien a été celui de saisir toutes les opportunités qui se présentaient, les petites bien sûr. Une addition de petits échelons peut faire une grand escalier. Et conduire à une belle avenue. C'est ce qui arriva en 2002. Un Chirac réélu avec les honneurs d'une gauche malheureuse, n'avait pas de successeur. Le balladurien Sarko avait comblé le vide.

Mais pérorer pendant cinq ans devant une petite cour d'adorateurs, moquer, en fin de règne, le physique de son futur adversaire, développer des dons d'acteur de mélodrame devant des foules fans de ce genre théâtral, changer de stratégie politique en fin de parcours pour tenter de sauver les meubles, ne font pas les grands hommes.

Aujourd'hui, ce n'est pas  Sarkozy qui a quitté le Conseil Constitutionnel. C'est ce dernier qui l'a poussé dehors.
Pour siéger désormais, à droite de Copé, au Bureau d'une UMP en haillons. Lors des réunions de la plus haute Cour de la République, il faisait des cocottes en papier. Désormais il aura peut-être un partenaire de jeu: on le dit imbattable aux morpions.

 

Antoine Blanca

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Antoine Blanca
  • : Blog politique dans le sens le plus étendu:l'auteur a une longue expérience diplomatique (ambassadeur de France à 4 reprises, il a aussi été le plus haut dirigeant de l'ONU après le S.G. En outre, depuis sa jeunesse il a été un socialiste actif et participé à la direction de son mouvement de jeunesse, du Parti et de la FGDS. Pendant plusieurs années il a été directeur de la rédaction de "Communes et régions de France et collaborateur bénévole de quotidiens et revues. Il met aujourd'hui son expér
  • Contact

Recherche

Liens