Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 avril 2011 2 26 /04 /avril /2011 10:04

Mohamed, mon ancien condisciple de Boghari, me connaît bien: il vient de m'envoyer un message électronique m'annonçant triomphalement qu'il pleuvait enfin en abondance et que la récolte d'orge, de blé tendre et de blé dur était sauvée. Il voulait ainsi me libérer de ma crise d'angoisse annuelle.

Chaque fois qu'une période de sécheresse nous menace dans notre riche France, une certaine fébrilité me gagne. Personne n'y prend garde, pas même les présentatrices de la Météo que je maudis quand elles se réjouissent de la persistance "d'un beau temps ensoleillé". L'irrationalité de ma réaction n'est qu'apparente: je suis sans aucun doute marqué par un souvenir douloureux d'enfance en Algérie quand, au lendemain de la Victoire du 8 mai, une sécheresse ravagea le pays. Les hauts plateaux pré-sahariens (où se trouvait Boghari, mon village) furent particulièrement touchés. Toutes les bêtes crevèrent, même les dromadaires. Et il n'y eut pas de moissons cette année-là.

A la rentrée, toutes les terres proches des écoles étaient couvertes de cadavres d'animaux que chacals et vautours avaient déjà transformé en squelettes. Une puanteur tenace alourdissait l'atmosphère des cours de récréation et même des salles de classe.

La sécheresse et ses terribles conséquences avaient remplacé la politique de l'après-guerre dans les conversations entre adultes. Le médecin, ami de mon père, fils de petit agriculteur français (on les appelait colons), parlait couramment l'Arabe algérien. Il avait un bon contact avec ses clients musulmans qui lui faisaient des confidences extra-médicales. Je l'entendis dire à papa, devant un verre d'anisette et une kémia d'olives: "La famine frappe les familles de paysans. de  fellahine C'est comme au Moyen-Age en Europe après le passage d'une armée. Il ne leur reste pas même une poule décharnée à sacrifier. J'ai perdu la quasi-totalité de ma clientèle du bled. A la campagne on ne se soigne plus. L'Administrateur de la Commune Mixte calcule que la mortalité infantile aura doublé à la fin de l'année".

Je n'ai jamais oublié cette conversation. Le drame de la sécheresse des années 46 et 47 est au plus profond de mon âme depuis plus de soixante ans. Je commençais alors à prendre conscience du fait qu'en dépit de certaines apparences (de nombreuses villes ressemblaient à des villes d'Europe), nous n'étions pas en France, à comprendre la signification des arrestations massives de mai 45, consécutifs, je le savais à présent, aux événements sanglants de Sétif et de Guelma (Est algérien). A Boghari les membres du parti nationaliste fondé par Messali Hadj furent tous arrêtés et conduits, menottés, à une sorte de camp de détention improvisé.

A l'âge de dix ans je criais ma révolte. Mais j''avais obéi à mon père, lequel m'imposa la discrétion: "tu es fils de réfugié politique espagnol, nous attendons notre naturalisation; alors, montre-toi plus circonspect". A l'époque on obéissait encore au chef de famille.

 

Antoine Blanca

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Antoine Blanca
  • : Blog politique dans le sens le plus étendu:l'auteur a une longue expérience diplomatique (ambassadeur de France à 4 reprises, il a aussi été le plus haut dirigeant de l'ONU après le S.G. En outre, depuis sa jeunesse il a été un socialiste actif et participé à la direction de son mouvement de jeunesse, du Parti et de la FGDS. Pendant plusieurs années il a été directeur de la rédaction de "Communes et régions de France et collaborateur bénévole de quotidiens et revues. Il met aujourd'hui son expér
  • Contact

Recherche

Liens