Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 juin 2011 4 09 /06 /juin /2011 10:39

Je pressens que mon parcours de modeste blogueur va devenir un calvaire en attendant la désignation formelle (par qui d'ailleurs?) du candidat ou de la candidate socialiste légitime. J'avais bien décidé, en militant discipliné, de retenir ma plume chaque fois que l'envie me démangeait de moucher un ou une camarade. Or j'ai déjà cédé à la tentation à propos du photogénique Arnaud Montebourg, le nouveau "démondialisateur"; et voilà que je retombe, hors de tout contrôle que je suis, avec les agitations contradictoires de la belle Ségolène. Oh! Jésus de Solférino, pardonnez-moi mes offenses!

Ségolène et Jean-Pierre Chevènement sur la même estrade? Entendre la première s'exclamer: ah!si tout le monde avait été comme Jean-Pierre, j'aurais peut-être gagné en 2007! Et le second, perdu dans ses pensées hasardeuses, de la regarder, sans un mot, mais avec un attendrissant demi-sourire.

Pour Jean-Pierre, c'est d'accord, il y a longtemps qu'il ne sait plus où il va. Un chien perdu sans collier. Son dernier exploit politique avait été sa contribution à la défaite de Lionel en 2002, avec son étrange discours sur le thème "je ne suis ni de droite, ni de gauche". Un homme de nulle part qui pourtant, lors de la révolution des oeillets en 74 au Portugal, plaidait le cause du MFA, les jeunes officiers gauchistes alliés aux communistes. Contre le PS.

Bon, d'accord, l'homme qui dit aujourd'hui vouloir se présenter "pour faire bouger les lignes" (kézako?) ne sait plus comment exister encore en politique.

Mais Ségolène? Elle occupe une place significative à la table d'une grande famille, elle préside avec succès une belle région et son réseau d'amis, même affaibli, est toujours vivant à travers la France...

Je pense que cette idée d'alliance avec le néant, toute saugrenue qu'elle paraisse, s'apparente à sa vaine quête d'autrefois vers le centre incarné, alors, par M.Bayrou. Il semble y avoir, chez elle, comme un besoin de démontrer son absence de fiabilité. Pourquoi pas, la prochaine fois, un meeting avec Borloo? Avec elle, il faut toujours s'attendre à l'inattendu.

 

Antoine Blanca

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Antoine Blanca
  • : Blog politique dans le sens le plus étendu:l'auteur a une longue expérience diplomatique (ambassadeur de France à 4 reprises, il a aussi été le plus haut dirigeant de l'ONU après le S.G. En outre, depuis sa jeunesse il a été un socialiste actif et participé à la direction de son mouvement de jeunesse, du Parti et de la FGDS. Pendant plusieurs années il a été directeur de la rédaction de "Communes et régions de France et collaborateur bénévole de quotidiens et revues. Il met aujourd'hui son expér
  • Contact

Recherche

Liens