Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 novembre 2011 4 17 /11 /novembre /2011 11:34

La colère des Koweïtis, qui viennent d'envahir leur parlement pour demander la fin de la corruption et du népotisme, est une preuve, à mes yeux riche de signification, de la profondeur et de l'intensité du mouvement insurrectionnel qui touche une grande civilisation. Cette monarchie, le Koweït, était le symbole  même du RAS (1), rien à signaler. Petit pays de 2 millions d'habitants, hier envahi et occupé par les troupes de Saddam, sauvé par une intervention ordonnée par l'ONU, on le supposait vivre en sybarite sa discrète opulence pétrolière, à l'abri du séisme qui fappe le reste de l'univers arabophone. Il n'en est donc rien.

Les citoyens exigent partout, dans une vaste région qui va de Rabat à Oman, que l'on respecte leur dignité en respectant leurs droits fondamentaux. Ce ne sont pas des explosions passagères. L'héroïsme démontré, jour après jour, semaine après semaine, mois après mois, par le peuple syrien doit interpeller nos consciences endormies. Le mouvement de révolte est en train de s'inscrire dans la durée.
On a pu apaiser la colère au Maroc par la parole du Roi et par ses promesses, en Egypte, par des élections à venir, sous surveillance militaire, à Bahrein, par l'intervention armée du voisin saoudi...Mais il s'agit d'une mise en attente, d'un temps donné à la réflexion.

Partout la prise de conscience est trop forte pour que l'on puisse l'endormir en chantant des berceuses. La lourde, très lourde Ligue arabe a fini par le comprendre. Elle tente désormais de peser sur l'événement tandis que, de l'extérieur, la Turquie paraît vouloir, de son côté, user de sa nouvelle influence. Tout est en train de se transformer. Dans le même temps, au Yémen et en Syrie c'est la guerre civile qui se profile.

Nous, Français, qui avons montré nos muscles en Libye, paraissons pour le moment dépassés par la dimension d'un mouvement général  mais multiforme, dans des pays qui devraient nous être familiers. Et où notre parole est attendue.

Antoine Blanca

1- Du moins depuis la fin de la première guerre d'Irak, il y a 20 ans

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Antoine Blanca
  • : Blog politique dans le sens le plus étendu:l'auteur a une longue expérience diplomatique (ambassadeur de France à 4 reprises, il a aussi été le plus haut dirigeant de l'ONU après le S.G. En outre, depuis sa jeunesse il a été un socialiste actif et participé à la direction de son mouvement de jeunesse, du Parti et de la FGDS. Pendant plusieurs années il a été directeur de la rédaction de "Communes et régions de France et collaborateur bénévole de quotidiens et revues. Il met aujourd'hui son expér
  • Contact

Recherche

Liens