Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 janvier 2012 2 24 /01 /janvier /2012 16:34

Il y a 30 ans j'étais membre du cabinet du Premier ministre, participais aux réunions de la cellule diplomatique, et n'avais entendu mentionner que, comme en passant, les massacres que le Président syrien, Hafez el Assad, avait non seulement ordonnés, mais dirigés personnellement, dans sa bonne ville de Hama, à majorité musulmane sunnite.

Pour mater définitivement la rebellion déclenchée le 2 février 1982, le gouvernement baassiste/alaouite avait fait, lourdement et longuement, bombarder cette ville chargée de trésors historiques. Cette politique de la terre brûlée dura 27 jours, au cours desquels le bombardement ne connut aucun répit. Un tiers de la ville fut entièrement rasé et un patrimoine archéologique d'une valeur inestimable définitivement perdu.

Les sources indépendantes estiment le nombre de morts civils entre 25 et 50000.

La rebellion contre le pouvoir des Assad (le frère de Hafez était alors le second homme fort du régime), est souvent attribuée aux Frères musulmans. Les 150 officiers insurgés appartenaient tous, il est vrai, à la branche sunnite (très majoritaire) de l'islam. L'arrestation de dignitaires religieux (imams, oulémas), constitua l'élément déclencheur du mouvement armé. Mais ensuite, pendant près de quatre semaines, ce fut la population civile qui fut bombardée. Ce fut le plus grand massacre perpétré au Moyen Orient par un gouvernement contre son propre peuple.

Ce sinistre anniversaire est une occasion pour rappeler les méthodes répressives propres au régime qui est, cette fois sans restriction, sous les feux de l'actualité. Février 1982 est un antécédent significatif des événements actuels. Il y a trente ans, cependant, la guerre dans le Liban voisin retenait toute notre attention de Français, celle des Nations Unies et celle du monde arabo-musulman.

Cela n'excuse pas. Mais cela explique, en partie, notre apparente indifférence d'alors

Antoine Blanca

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Antoine Blanca
  • : Blog politique dans le sens le plus étendu:l'auteur a une longue expérience diplomatique (ambassadeur de France à 4 reprises, il a aussi été le plus haut dirigeant de l'ONU après le S.G. En outre, depuis sa jeunesse il a été un socialiste actif et participé à la direction de son mouvement de jeunesse, du Parti et de la FGDS. Pendant plusieurs années il a été directeur de la rédaction de "Communes et régions de France et collaborateur bénévole de quotidiens et revues. Il met aujourd'hui son expér
  • Contact

Recherche

Liens