Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 février 2012 3 29 /02 /février /2012 13:17

J'avais du mal à croire mes oreilles en entendant, à la Grande Edition de Canal+, le consultant "finances" de la chaîne, M.Fottorino, chanter, avec une sorte de délectation, les louanges de l'austérité la plus extrême. Le prétexte à son impitoyable analyse? L'horrible proposition impositive de François Hollande concernant les très hauts revenus. Soit 0,001% des foyers fiscaux. Je passe sur la description dantesque qu'il fit sur la fuite patriotique de capitaux vers les paradis fiscaux, la fermeture de sites industriels, le chômage accru...Le coeur de son argumentation n'était pas là: il encensait l'Irlande(1) qui, à l'en croire, est en train d'engranger les bénéfices d'un plan d'austérité particulièrement rigoureux; l'Italie, dont il fallait suivre l'exemple; le gouvernement espagnol qui s'était "enfin" décidé à mettre sérieusement le pays au pain sec; son frère portugais qui prenait, à petits pas forcés, le même chemin...Il ajoutait avec des accents de grand inquisiteur: en France il n'y a pas eu de plan d'austérité véritable; on s'est contenté de mesurettes, alors qu'il faudra bien supprimer massivement des postes de fonctionnaires, réduire sans pitié tous les budgets sociaux, économiser à marches forcées. Les Français vivent trop heureux: l'heure de la vraie souffrance doit venir. Il faut satisfaire "les marchés".

M.Fottorino et ses semblables sont bourrés de certitudes et de bonne conscience. Toucher à leurs privilèges est un crime et une menace pour la stabilité universelle en général et européenne en particulier. Ce sont les hommes et les femmes qui ont encore la chance de travailler, la malchance d'être au chômage ou qui bénéficient d'une retraite durement gagnée qui doivent souffrir pour expier les conséquences de leur bien-être supposé dans un récent passé. A la diète rigoureuse, ce peuple de cigales!

Les Fottorino me sidèrent. Eux-mêmes et leurs maîtres sont les premiers responsables des difficultés dans lesquelles nous sommes. Ils n'en ont cure. S'indigner ne sert à rien si l'action ne suit pas. Les jeunes de la Puerta del Sol sont encore plus nombreux qu'hier au chômage, leur peuple a envoyé aux Cortés (Parlement) une majorité de droite dure et agessive, servile vis-à-vis des riches. La réponse populaire doit être unitaire et constructive. Il faut toucher le capitalisme dans son anonymat, au coeur de sa malfaisance, c'est à dire la grande finance. Il faut impulser des politiques orientées vers la croissance.

Les Fottorino doivent apprendre que le temps de l'impunité est fini. Le changement doit se faire par la voie de la réflexion et des urnes, de la créativité et du renouvellement des idées. Que les Fottorino prennent garde: que l'on désespère les peuples et le "ça ira!" sera de nouveau chanté et les aristocrates de la finance seront envoyés à la lanterne.

Ce n'est pas notre voeu, mais nous pourrions être dépassés comme le furent les philosophes des Lumières.

Antoine Blanca

1-- Les jeunes Irlandais qui le peuvent ont entrepris une nouvelle migration vers l'Amérique du Nord, principalement l'ouest canadien. Les Espagnols réapprennent la route vers les pays frères du Sud, Pérou, Argentine. Les Portugais les plus entreprenants vont chercher une nouvelle vie au prometteur Brésil. Ce n'est pas la fuite des capitaux, mais celle des cervaux et des compétences.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Antoine Blanca
  • : Blog politique dans le sens le plus étendu:l'auteur a une longue expérience diplomatique (ambassadeur de France à 4 reprises, il a aussi été le plus haut dirigeant de l'ONU après le S.G. En outre, depuis sa jeunesse il a été un socialiste actif et participé à la direction de son mouvement de jeunesse, du Parti et de la FGDS. Pendant plusieurs années il a été directeur de la rédaction de "Communes et régions de France et collaborateur bénévole de quotidiens et revues. Il met aujourd'hui son expér
  • Contact

Recherche

Liens