Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 juin 2013 1 24 /06 /juin /2013 11:02

Dans un certain microcosme parisien de la presse, le retour à 'Marianne', revue aux contours politiques incertains, de son inventeur Jean-François Kahn, est un événement. Même si cette arrivée donne un certain sentiment de déjà vu. Le vieux journaliste est présentement en train de faire son petit tour des studios, télés et radios, son dernier livre sous le bras. L'avez-vous remarqué? Pour être invité par les éminences de plateaux, il faut avoir écrit un bouquin. Sa qualité et son originalité importent peu. Samedi soir JFK était chez Ardisson pour 'Salut les Terriens'. Passage obligatoire pour un retour en notoriété. Aussi inévitable que la montée du Tourmalet sur la carte du Tour de France.

 

Cette réapparition du vétéran des médias aurait pu passer inaperçue. Après tout, ses pérégrinations variées avaient des chances de commencer à fatiguer le citoyen de base. L'homme a certes le bagout brillant, l'improvisation facile, la gestuelle digne d'un acteur acceptable. Mais ses sincérités successives sont aussi changeantes que la météo de haute montagne en automne. L'essentiel étant pour lui de ne jamais manquer un virage politique, économique ou  social significatifs. S'il n'a jamais appartenu aux extrêmes, il s'est reconnu successivement dans toutes les autres familles politiques. Sa plus récente incursion directe dans la vie publique aura concerné le MODEM. Non seulement a-t-il porté ses couleurs aux élections législatives, mais a-t-il encore fait partie de la direction exécutive du groupe centriste dirigé par François Bayrou.

Ce sont les claques retentissantes reçues dans un univers nouveau pour lui qui l'ont contraint à revenir à son vrai métier: le journalisme.

 

La singularité de ce retour aux sources a surpris par sa brutalité (toute la presse hebdo est hostile à François Hollande, a-t-il affirmé, donc 'Marianne' doit suivre le même chemin pour survivre); et par l'énormité de l'ambition proclamée (il faut tout changer en France, y compris les institutions). Et, nous dit cette belle plume de la presse, ce sont les revues, à commencer par la 'gigantesque?'Marianne, qui devront conduire le changement.

Car, nous dit ce grand studieux de son nombril, le Président des Français n'a pas de programme.

Par bonheur Jean-François est là...

 

Antoine Blanca

 

 


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Antoine Blanca
  • : Blog politique dans le sens le plus étendu:l'auteur a une longue expérience diplomatique (ambassadeur de France à 4 reprises, il a aussi été le plus haut dirigeant de l'ONU après le S.G. En outre, depuis sa jeunesse il a été un socialiste actif et participé à la direction de son mouvement de jeunesse, du Parti et de la FGDS. Pendant plusieurs années il a été directeur de la rédaction de "Communes et régions de France et collaborateur bénévole de quotidiens et revues. Il met aujourd'hui son expér
  • Contact

Recherche

Liens