Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 octobre 2011 4 20 /10 /octobre /2011 11:04

François Hollande, à peine désigné, a effectué un voyage rapide en Espagne, et s'est entretenu avec l'encore Président du gouvernement, José-Luis Rodriguez Zapatero. Ce voyage était symbolique à plusieurs titres:

Il illustre la priorité qui sera donné à notre politique européenne;

il souligne notre proximité avec les pays frères en difficulté (ou qui nous auront précédé dans cette malheureuse situation?);

il proclame une double solidarité: avec la gauche, alors que les Espagnols s'apprêtent à voter, le PS a raison d'afficher ses sympathies; il rappelle aussi notre appartenance à ce qui pourrait être la communauté des pays du sud de notre continent.

La Sarkozie avait lancé à grands frais, et à son de trompe, une Union méditerranéenne. Enterrée sans funérailles...Et sans que le PS, apparemment, se soit aperçu de la disparition de ce qui se voulait un grand dessein.

Car l'indigence en matière de politique extérieure confine, chez les socialistes français, à l'aberration.

Pratiquement pas un mot sur ces questions au cours des trois débats entre pré-candidats du premier tour. Une ou deux allusions, comme en passant, au problème palestinien, de la part de Martine au cours du face-à-face ultime. Affligeant pour le Parti qui aspire, à juste titre, à diriger la France.

Il faut le dire une fois encore: à la tête du Secrétariat aux Relations internationales Christophe Cambadélis n'a strictement rien fait. En réalité il était chargé d'un autre type de relations, plus officieuses celles-là, avec Washington FMI, puis, hélas, avec New-York, suite du Sofitel.

La première secrétaire et le candidat doivent désormais rémédier à cette cruelle carence.

Une suggestion: demander à Lionel Jospin de prendre la tête d'une commission de haut niveau chargée de compléter et d'approfondir notre projet "affaires étrangères". En dehors des questions liées à l'Europe et à nos relations avec nos alliés naturels, il est d'autres thèmes prioritaires sur lesquels, en l'état actuel des choses, nous serions obligés de rendre une copie blanche ou d'improviser piteusement des bouts de réponse.

Antoine Blanca

PS: François Hollande a pris aussi une initiative, trop peu relevée, en allant rendre hommage aux victimes du 17 octobre 1961, jour de la ratonnade organisée par le gouvernement français de l'époque contre les travailleurs algériens manifestant en silence et pacifiquement. En Algérie, comme chez nos compatriotes d'origine algérienne, on a apprécié le geste. Il se situe dans la lignée de l'action entreprise à Paris par Bertrand Delanoë en direction de l'Afrique du Nord.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Antoine Blanca
  • : Blog politique dans le sens le plus étendu:l'auteur a une longue expérience diplomatique (ambassadeur de France à 4 reprises, il a aussi été le plus haut dirigeant de l'ONU après le S.G. En outre, depuis sa jeunesse il a été un socialiste actif et participé à la direction de son mouvement de jeunesse, du Parti et de la FGDS. Pendant plusieurs années il a été directeur de la rédaction de "Communes et régions de France et collaborateur bénévole de quotidiens et revues. Il met aujourd'hui son expér
  • Contact

Recherche

Liens