Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 octobre 2012 2 02 /10 /octobre /2012 11:51

On me reproche ici et là l'espace, jugé excessif, que j'aurais accordé au Venezuela et au "chavisme" dans mes articles. Après tout, m'écrit-on, il s'agira dimanche 7 octobre de renouveler le mandat exercé jusqu'ici par le lieutenant-colonel Hugo Chàvez, ou d'élire un nouveau Chef de l'Etat. Rien de plus normal dans une démocratie fondée sur la libre expression du suffrage universel. Voilà qui relève du domaine de la théorie. Que l'on passe à la pratique, et ce sera une tout autre paire de manches.

C'est que Chàvez n'est pas un président ordinaire. Pendant ses 13 ans de pouvoir cet officier, qui revendique avec aplomb l'héritage du Libertador de las Américas, Simon Bolivar, Chàvez s'est comporté essentiellement  en leader d'une nouvelle révolution politique, économique et sociale. Il rêve à haute voix de dialogue direct avec les "masses''. Et il s'avère que le paysage a déjà beaucoup changé sur tous les terrains: constitutionnel, médiatique, militaire, diplomatique...Si bien qu'aujourd'hui personne n'est en mesure de prédire ce qui ce passerait dans le pays (et, au-delà, dans la région), en cas de défaite du leader bolivarien. A Washington, en pleine campagne électorale, on se contente apparemment d'observer. mais les notes d'analyse (no papers) s'accumulent qui envisagent les différents scénarios possibles. L'opinion qui prévaut au Département d'Etat est, cependant, que le 'comandante' et ses bérets rouges l'emporteront une fois encore. Et de se préparer, sans inquiétude majeure, à six nouvelles années de cohabitation. Avec toutes les inconnues qu'implique une telle perspective.

Pour beaucoup d'ailleurs, dans les pays industrialisés, les Amériques latines sont devenues terrae incognitae. Le Mexique aura un nouveau président à compter du 1er décembre (il est élu depuis 3 mois déjà...), et il penchera plutôt vers une gauche modérée. La Colombie de J.M. Santos (lui même attendu en salle d'opérations pour un cancer de la prostate) conduit une politique de dialogue avec tous ses partenaires. Le gouvernement de Bogotà négocie, en ce moment précis,  avec les FARC à Oslo et à La  Havane. La paix est peut-être pour demain. Le Brésil est en plein nettoyage de ses plantes pourries, aussi haut placées fussent-elles (aux dernière nouvelles le candidat unique anti-Chàvez se réclame de la présidente Dilma). Invraisemblable mais vrai!  Cela fait en tout cas beaucoup rire les latinos...

 Arrêtons là le voyage: beaucoup de confusion dans un monde déjà bien confus...Quels seraient alors les effets d'une défaite du bolivarisme à Caracas dans un tel contexte?

Premiers éléments de réponse: la semaine prochaine après le dépouillement des bulletins de vote. Et l'étude des derniers bulletins...de santé provenant des médecins cubains qui paraissent avoir sauvé l'hôte du palais de Miraflores*.

Antoine Blanca

* Palais présidentiel vénézuélien

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Antoine Blanca
  • : Blog politique dans le sens le plus étendu:l'auteur a une longue expérience diplomatique (ambassadeur de France à 4 reprises, il a aussi été le plus haut dirigeant de l'ONU après le S.G. En outre, depuis sa jeunesse il a été un socialiste actif et participé à la direction de son mouvement de jeunesse, du Parti et de la FGDS. Pendant plusieurs années il a été directeur de la rédaction de "Communes et régions de France et collaborateur bénévole de quotidiens et revues. Il met aujourd'hui son expér
  • Contact

Recherche

Liens