Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 décembre 2012 1 17 /12 /décembre /2012 17:43

Alors que les rumeurs les plus contradictoires courent le pays, voire le monde entier, sur l'état de santé du Président Chàvez, les élections dans les 24 Etats de cette république fédérale (élection du gouverneur et des députés provinciaux) ont été un triomphe chaviste tel que le gouvernement, et les dirigeants du parti majoritaire, ont été pris par surprise ( agréable, bien entendu). 

Personne n'espérait voir les chavistes remporter 21 postes de gouverneur et une véritable avalanche de députés.

Ce scrutin n'ayant été contesté par personne (d'ailleurs le candidat unique de l'opposition lors de la récente présidentielle, Henrique Capriles a, lui, été réelu dans son Etat de Miranda), il démontre que la prédication 'bolivarienne' du bouillant comandante est ancrée dans les profondeurs de l'électorat vénézuélien. Au-delà même  de sa personne et de son charisme personnel. C'est aussi une confirmation du choix, par le Chef de l'Etat, de l'actuel ministre des Relations extérieures, Nicolàs Maduro, comme vice-président de la République. Ce réconfort, d'une ampleur inhabituelle, est d'autant plus bienvenu que d'autres dauphins potentiels ont du mal à masquer leur déception.

Comme dans presque tous les pays américains le président élu n'entre en fonction que plusieurs semaines, voire plusieurs mois après son élection. A l'image de ce qui se passe aux Etats-Unis.

Les vénézuéliens attendent, désormais avec moins de fébrilité, des nouvelles sur la  santé du Chef de l'Etat qui vient, une nouvelle fois, d'être opéré d'un cancer à La Havane. On sait que l'intervention elle-même a été une réussite. Mais cette dernière ne garantit rien, Chàvez se meurt, disent les uns. Mais le gouvernement croit pouvoir annoncer le prochain retour aux affaires d'un Chàvez en pleine possession de ses moyens.

 

C'est que, pour la première fois un pouvoir a pris les plus humbles en considération. Les richesses basées sur l'exportation du brut ont été partagées. La scolarisation et la santé sont désormais l'objet d'une attention particulière. Chàvez communique par radio chaque semaine avec les citoyens, s'adressant particulièrent aux masses défavorisées. Cette pédagogie a porté ses fruits.

Le verbe généreux du président du Venezuela nous irrite souvent par ses excès. J'avoue être plus d'une fois désorienté par une agressivité que j'estime , inutile voire contre-productive. Mais il faut croire que la majorité du peuple ne partage pas mes inquiétudes d'observateur attentif à tout ce qui se passe en Amérique latine.

 

Antoine Blanca




Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Antoine Blanca
  • : Blog politique dans le sens le plus étendu:l'auteur a une longue expérience diplomatique (ambassadeur de France à 4 reprises, il a aussi été le plus haut dirigeant de l'ONU après le S.G. En outre, depuis sa jeunesse il a été un socialiste actif et participé à la direction de son mouvement de jeunesse, du Parti et de la FGDS. Pendant plusieurs années il a été directeur de la rédaction de "Communes et régions de France et collaborateur bénévole de quotidiens et revues. Il met aujourd'hui son expér
  • Contact

Recherche

Liens