Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 janvier 2015 7 04 /01 /janvier /2015 16:31

La prochaine échéance électorale en Espagne: le 24 mai. On renouvellera ce dimanche-là les municipalités et les communautés autonomes régionales. Certains évoquent même l'éventualité d'avancer à janvier 2016 les élections générales. Le grand parti de la gauche, le PSOE, avec un quadragénaire (Pedro Sànchez) à sa tête, se prépare, dans une certaine fièvre, à affronter une année cruciale. La question que tout le monde se pose: quel impact aura, sur l'électorat, l'intrusion d'un mouvement, Podemos, généré par les manifestations des indignados. Il s'est donné un jeune chef charismatique (Pablo Iglesias*) qui ne s'est pas contenté de populariser sa queue de cheval et sa tenue de soixante-huitard attardé: il fait surtout acclamer, dans les quartiers populaires de Madrid, le vieux mot d'ordre, "sortez les sortants". Autrement dit, l'objectif de mettre fin à l'alternance au pouvoir des 2 partis traditionnels, le socialiste et le conservateur (PP).

La gauche espagnole est en alerte rouge depuis que des sondages mettent Podemos en tête dans les intentions de vote. Personne n'ignore que les électeurs ne supportent plus la cure d'austérité qui leur est imposée, de l'extérieur, depuis 3 ans. D'autant moins que la droite au pouvoir multiplie les mesures réactionnaires. Mais c'est le PSOE, parti qui à vocation à gouverner depuis les élections post-franquistes de 1977, qui court le plus grand risque de faire les frais de ce changement dans le spectre politique.

Aussi y a-t-on décrété la mobilisation générale pour définir un renouvellement programmatique substantiel. Finies les rentes de situation de longue durée à la tête des villes ou des régions. Les projets qui vont être étudiés (en vue de leur adoption) par les instances régulières du Parti visent à donner un coup de jeune perceptible par tous et douloureux pour beaucoup.

Antoine Blanca

* comme je l'ai rappelé en son temps, il s'agit du prénom et du nom du fondateur du PSOE et de sa centrale syndicale, l'UGT.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Antoine Blanca
  • : Blog politique dans le sens le plus étendu:l'auteur a une longue expérience diplomatique (ambassadeur de France à 4 reprises, il a aussi été le plus haut dirigeant de l'ONU après le S.G. En outre, depuis sa jeunesse il a été un socialiste actif et participé à la direction de son mouvement de jeunesse, du Parti et de la FGDS. Pendant plusieurs années il a été directeur de la rédaction de "Communes et régions de France et collaborateur bénévole de quotidiens et revues. Il met aujourd'hui son expér
  • Contact

Recherche

Liens