Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 juillet 2015 1 06 /07 /juillet /2015 11:43

Les Grecs pouvaient-ils répondre OUI à la poursuite d'une politique d'austérité étouffante pour les plus faibles? Donner leur accord à un plan imposant la remise en ordre douloureuse d'un système profondément désordonné? Une large majorité s'est dégagé pour refuser le sacrifice librement consenti, estimant n'avoir rien à perdre à plonger dans l'inconnu. Au fond le résultat de la consultation est logique qui embarrasse l'Europe sans rien résoudre, pour autant, en Grèce.

Si la France, manifestement ouverte à la poursuite du dialogue constructif, ne parvient pas à convaincre l'Allemagne de la nécessité de montrer une certaine souplesse dans une négociation à venir, on serait dans l'impasse. Et si l' Union européenne n'en sortirait pas grandie, c'est bien la Grèce et son peuple qui finiraient par payer la facture.

Souhaitons que la raison finisse par l'emporter. Et qu'une réflexion sérieuse s'engage entre partenaires pour mettre à profit la crise actuelle pour se dégager d'une politique de stricte orthodoxie libérale. En faveur de la croissance.

Sinon la fête n'aura duré qu'une nuit à Athènes. Et Tsipras aura remporté une victoire à la Pyrrhus.

Antoine Blanca

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Antoine Blanca
  • : Blog politique dans le sens le plus étendu:l'auteur a une longue expérience diplomatique (ambassadeur de France à 4 reprises, il a aussi été le plus haut dirigeant de l'ONU après le S.G. En outre, depuis sa jeunesse il a été un socialiste actif et participé à la direction de son mouvement de jeunesse, du Parti et de la FGDS. Pendant plusieurs années il a été directeur de la rédaction de "Communes et régions de France et collaborateur bénévole de quotidiens et revues. Il met aujourd'hui son expér
  • Contact

Recherche

Liens