Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 mai 2011 6 28 /05 /mai /2011 11:05

D'aucuns appellent cela vivre avec son temps. Surveiller le tour de taille de tel candidat, délibérer de l'élégance ou, au contraire, du manque de goût vestimentaire de telle autre, en apprendre plus sur la constance ou l'inconstance amoureuse de tous ...Les malheurs new-yorkais de DSK n'ont fait que renforcer cette tendance au voyeurisme politique, au détriment du débat sur les thèmes dont l'illustration conditionnera notre avenir.

Les socialistes m'accuseront d'être bien injuste: le débat en vue de l'élaboration d'un projet, à la fois ambitieux et réaliste, dure depuis des mois et, aujourd'hui samedi 28 mai, une Convention du PS va peut-être ouvrir les discussions sur la fameuse primaire, nous rapprochant de l'étape finale. Mais les instances du Parti proposent tandis que les médias imposent. Et dans la société qui est la nôtre on ne plaisante pas avec la com', avec le "paraître", avec les appréciations sur le style oratoire.

Dans la perspective, toute proche, du combat qui va nous opposer à Nicolas Sarkozy, il faut se préparer  à un long débat projet (socialiste avec les variations apportées par le candidat), contre personnalité d'un adversaire aux visages multiples et à l'agitation infernale. Lui, ne nous pardonnera rien, s'enfoncera avec malignité dans la moindre faille, utilisera tous les coups bas. Face à cet expert en grandes et petites manoeuvres, jamais aussi motivé qu'en campagne électorale, nous devons convaincre des Français et des Françaises déboussolés que le projet présenté répond, avec lucidité et faisabilité, à leurs attentes à court terme et à leur espoir à moyen terme.

Vaincre le scepticisme qui perturbe le coeur de nos compatriotes ne sera pas chose aisée. Mais nous y parviendrons si nous savons, les uns et les autres, nous élever au-dessus des mesquineries de circonstance ou dressées par l'incompatibilité des ambitions, de l'irrationnalité des antipathies, des seigneuries géographiques.

L'enjeu est d'importance: rendre une véritable République sociale aux citoyens français. Gagner est à notre portée dans la mesure où nous ne serons pas nos meilleurs ennemis.

 

Antoine Blanca

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Antoine Blanca
  • : Blog politique dans le sens le plus étendu:l'auteur a une longue expérience diplomatique (ambassadeur de France à 4 reprises, il a aussi été le plus haut dirigeant de l'ONU après le S.G. En outre, depuis sa jeunesse il a été un socialiste actif et participé à la direction de son mouvement de jeunesse, du Parti et de la FGDS. Pendant plusieurs années il a été directeur de la rédaction de "Communes et régions de France et collaborateur bénévole de quotidiens et revues. Il met aujourd'hui son expér
  • Contact

Recherche

Liens