Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 octobre 2013 7 06 /10 /octobre /2013 15:08

En France, pour des raisons plus ou moins avouables, il semble que les mouvements de 20.000 Roms dans un pays de 67 millions d'habitants sont, par eux-mêmes, motif à inquiétude et à indignation. En oubliant qu'une Europe, bien décidée à chercher et à trouver des solutions économiques, sociales, et humaines convenables au problème, n'aurait pas de peine à le résoudre. Ce n'est pas encore le cas et notre ministre de l'Intérieur a raison de dire que les Roms venus de Bulgarie et de Roumanie n'ont pas vocation à s'enraciner en France: c'est dans le cadre d'un plan commun à l'UE et aux gouvernements de leurs pays d'origine que l'on progressera dans la bonne direction.

Vers 1494, en Andalousie, une population nouvelle, provenant de terres inconnues arrivait, elle, pour s'installer définitivement. Suivant les traces, aurait-on pu dire, des Rois catholiques Fernando et Isabel, qui s'étaient fait remettre les clés de Grenade par le dernier roi Maure. Deux ans auparavant.

Les Gitans n'ont plus jamais quitté la péninsule ibérique. Les racines qu'ils ont enfouies sont profondes. Ils ont marqué le pays sur tous les plans: le roman et la poésie, le théâtre et le cinéma, le chant et la danse, l'art de la tauromachie...Ils ont été une importante source de l'inspiration géniale de Federico Garcia Lorca. Relisez donc son 'Romancero gitano', quitte à le faire en Français...

Il n'empêche que pendant des siècles les Gitans ont été persécutés par les autorités et méprisés par les habitants de villes et de campagnes. "Paresseux, mendigots, voleurs de poules..." De grandes pancartes, à chaque porte de Barcelone, portaient cet avis aux XVIIe et XVIIIe siècles 'ville interdite aux Gitans, aux Murciens*, et autres gens de mauvaise vie"...

Aujourd'hui le monde Gitan est apprécié comme une richesse dans le vaste univers ibérique. Enfin...

 

Antoine Blanca

 

* Si le terme Murcien ne désigne aujourd'hui que les habitants de la grande ville de Murcie, le langage populaire l'a longtemps utilisé pour qualifier les colporteurs et les vendeurs à la sauvette.



Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Antoine Blanca
  • : Blog politique dans le sens le plus étendu:l'auteur a une longue expérience diplomatique (ambassadeur de France à 4 reprises, il a aussi été le plus haut dirigeant de l'ONU après le S.G. En outre, depuis sa jeunesse il a été un socialiste actif et participé à la direction de son mouvement de jeunesse, du Parti et de la FGDS. Pendant plusieurs années il a été directeur de la rédaction de "Communes et régions de France et collaborateur bénévole de quotidiens et revues. Il met aujourd'hui son expér
  • Contact

Recherche

Liens