Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 juillet 2013 1 29 /07 /juillet /2013 11:01

La nature de notre relation avec l'Afrique, et plus précisement avec les pays autrefois colonisés par la France, est en train de prendre un tournant historique. Le rôle du Président Hollande est essentiel. Il convient de souligner la détermination qui a été la sienne pour sauver le Mali (et la région) du cancer islamiste, celle qu'il a démontré pour que des élections libres se tiennent sans délai (avant la fin juillet, chose faite), sa capacité à faire pression sur  l'ONU pour qu'elle mette sur pied la MINUSMA avec ses 12000 hommes, mission militaire chargée de prendre la relève des soldats français, sa force de conviction déployée auprès de la communauté internationale pour que 3,5 milliards de dollars d'aide à la recostruction du Mali soient collectés qui seront remis au nouveau pouvoir démocratiquement élu.

Voilà qui s'apparente aux travaux d'Hercule.

Auparavant, quand les combats contre la barbarie s'intensifiaient, le président français avait obtenu le précieux concours des forces armées de pays frères: celui du Tchad s'est avéré particulièrement précieux.

Et surtout la France a donné l'exemple d'un comportement solidaire. Nous sommes venus au Mali à la demande des Maliens. Nous avons puissamment contribué à liquider l'ennemi destructeur. Nous sommes aujourd'hui en train d'aider au rétablissement d'un ordre constitutionnel, à la reconstruction de l'administration, des forces armées et de sécurité.

Les 500000 habitants du nord qui s'étaient refugiés dans le sud, fuyant les occupants, vont pouvoir revenir, retrouver leur maisons.

Mais, parallèlement, nous avons  fait savoir sans ambigüité que nous ne voulons pas rester dans un pays libre. On ne fera pas payer la solidarité par le néo-colonialisme. Nous sommes des frères, pas des tuteurs. Désormais la France présente en Afrique un tout autre visage. Celui de la République.

 

Antoine Blanca

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Celui de la gauche. Internationaliste, pas interventionniste.

 

Antoine Blanca

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


M

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Antoine Blanca
  • : Blog politique dans le sens le plus étendu:l'auteur a une longue expérience diplomatique (ambassadeur de France à 4 reprises, il a aussi été le plus haut dirigeant de l'ONU après le S.G. En outre, depuis sa jeunesse il a été un socialiste actif et participé à la direction de son mouvement de jeunesse, du Parti et de la FGDS. Pendant plusieurs années il a été directeur de la rédaction de "Communes et régions de France et collaborateur bénévole de quotidiens et revues. Il met aujourd'hui son expér
  • Contact

Recherche

Liens